Blog

Trois familles d’accessoires qui ont marqué l’histoire de la cuisine

Trois familles d’accessoires qui ont marqué l’histoire de la cuisine
5 (100%) 1 vote

L’histoire de la cuisine est étroitement liée à celle de nombreuses découvertes, tant dans l’industrie que dans les technologies. Depuis la découverte du feu par l’homme et son apprivoisement, l’art culinaire a fait un saut considérable tant en qualité qu’en quantité. Les multiples accessoires et autres outils du quotidien sont venus soutenir cet essor de la cuisine, avec des particularités propres à chaque peuple. La mondialisation a cependant eu le mérite de permettre une certaine démocratisation des découvertes, surtout en ce qui concerne les appareils et outils de cuisson.

Ainsi, au vingtième siècle, c’est à une vraie révolution qu’ont conduit des appareils tels que le réfrigérateur, améliorant de façon conséquente les temps de conservation des produits frais, sans parler de la réduction du gaspillage alimentaire. Le four à micro-ondes a également participé à cette épopée du monde culinaire, permettant encore plus de flexibilité, mais dans une plage de températures élevées. Et pour parfaire le tout, l’électroménager s’est vu doté d’une famille de robots de cuisine pour lesquels nos recettes traditionnelles n’ont plus aucun secret. Partons donc à la découverte de ces outils fabuleux, qui nous portent une aide inestimable à la cuisine.

Poêle

L’usage de la poêle en cuisine est tellement ancien qu’on ne se questionne même plus sur ses origines. Mais, bien que n’étant pas constituée d’électronique moderne, la poêle à cuisson reste d’actualité pour la préparation de repas savoureux. Cuisson à la poêle ou friture à la poêle, voilà autant de possibilités qu’offre cet ustensile venu de l’antiquité. Il en existe plusieurs types de nos jours : avec un seul long manche, soit un manche et une poignée, soit munie de deux poignées. Les fabricants les conçoivent en outre à base de plusieurs matériaux, allant de l’acier au cuivre. Les poêles sont également dotées de revêtement, afin de les rendre antiadhésives et de faciliter par la même occasion leur entretien. On distingue :
  • La poêle à revêtement en téflon qui est le plus répandu sur le marché, mais dont les recherches scientifiques actuelles indiquent le caractère cancérigène ;
  • La poêle à revêtement en céramique qui devient la nouvelle tendance après les risques évoqués sur le téflon. Ce type de revêtement est essentiellement fait de silice et d’eau, et ne semble donc pas contenir de composés toxiques pour la santé ;
  • Les poêles sans revêtement et dont la matière constitutive peut être de l’acier, de la fonte, de l’inox ou même du cuivre. Ce genre de poêle se rapproche beaucoup plus de la cuisine traditionnelle et élimine les risques d’intoxications liés au revêtement.

Cuisinière et Four à micro-ondes

La cuisinière à gaz entre dans l’ère de la technologie au service de la cuisine et de la restauration. Le vingtième siècle a vibré au rythme de cet outil d’électroménager révolutionnaire, qui a permis d’alléger peine et tracas aux cuisiniers du monde entier. Le principe repose sur l’usage d’un combustible relativement stable (le butane ou le propane) pour alimenter des foyers de cuissons. Ainsi, plus la peine d’allumer un feu de bois au bout de maints efforts, avant de pouvoir cuisiner ! Il suffit juste de tourner un bouton et de produire une étincelle, puis le tour est joué. Avec le coût relativement bas de l’électricité, il est cependant devenu plus courant de recourir aux plaques chauffantes.

Le four à micro-ondes est venu compléter cette catégorie de générateurs de chaleurs destinés à la cuisine. Il s’agit là encore d’une invention très ingénieuse qui permet le chauffage et la cuisson rapide d’aliments, en exploitant le rayonnement micro-ondes. Le principe est simple : grâce à un composant magnétique situé dans le four, l’eau des aliments est mise en ébullition, ce qui réchauffe l’aliment. Cette trouvaille offre donc un gain de temps énorme, sans parler de la grande praticité et de la portabilité que cela offre. Ainsi, ce sont des milliers de foyers qui sont aujourd’hui dotés d’un four à micro-ondes, pour leur plus grand bonheur.

Robot de cuisine

Le robot de cuisine est un appareil électroménager relativement récent, mais qui apporte une touche d’innovation et d’intelligence à votre cuisine. Il permet de réaliser différentes tâches souvent répétitives, ce qui facilite la préparation des aliments. Encore appelé robot ménager ou robot multifonction, le robot de cuisine ressemble beaucoup au mixeur traditionnel. Il a cependant la particularité de disposer de lames interchangeables, plutôt qu’une lame fixe. Sur le site top-cuistot.com, vous découvrirez toutes les indications pour choisir le meilleur robot de cuisine qui vous convient. Parmi les critères de qualité à prendre en compte, il y a :
  • La puissance qui influe sur le type de préparations que vous êtes en mesure de réaliser. La puissance s’exprime en Watts, et une valeur de 600 W est souvent considérée comme puissance moyenne. Vous pourrez avec elle effectuer des préparations quotidiennes telles que le tranchage de légumes ou la préparation de pâte. Cependant, pour des recettes plus exigeantes, il est important d’acheter des modèles de 800, voire 1000 W ;
  • La vitesse qui est un autre aspect dont il faut tenir compte pour l’achat d’un robot de cuisine. Le sélecteur de vitesse permet au robot de s’adapter de manière efficace aux variétés d’aliments, ainsi qu’aux accessoires dont vous vous servirez. Sur les modèles les plus basiques, vous pourrez ainsi choisir entre deux ou trois niveaux de vitesses. Sur les modèles de gamme supérieure, une fonction impulsion fait son apparition, ainsi que des gammes de vitesses allant jusqu’à 12 ;
  • Les fonctions et les accessoires de votre robot ménager qui sont également capitaux dans votre choix. Un robot multifonctions pourra ainsi trancher, râper, pétrir, assembler, malaxer, mélanger… Ceci est rendu possible par la présence dès l’achat ou en option, de disques (à trancher, râper, couper ou frire), de lames (de pétrissage ou de broyage) ou de centrifugeuses ;
  • Les dimensions de votre robot ménager qui influent quant à elles sur la quantité d’aliments que vous pourrez transformer d’une traite. Ainsi, il est important de tenir compte de la capacité du conteneur, sans cependant oublier les dimensions d’encombrement.

 

Laisser un commentaire